La Guerre des pailles, épisode 1

« Bonjour, je voudrais une menthe mais sans paille, s’il vous plait ». A ce petit jeu qui a démarré entre moi et les 312 serveurs rencontrés cette année (j’aime les bars), j’ai précisément 78,08% de réussite. Vous allez me dire : mais c’est bizarre que ce pourcentage soit exactement le même que celui de présence d’azote dans l’air ! Je vais donc répondre tout de suite : toute ressemblance avec des pourcentages réels serait fortuite, c’est juste un chiffre, pris à la volée pour dire qu’une fois sur cinq environ, je ne peux pas renvoyer ce maudit tube, déjà souillé par ce délicieux élixir. Et ça me rend malade….

 

Au 21ème siècle, l’opulence est si grande que nos commandes jouissent toujours d’extras inutiles :

 

- Deux sachets de sucre avec le café. Mais monsieur, je ne prends pas de sucre, je vais jouer avec, le percer, et il sera inutilisable…

- La touillette au distributeur. Surement pour touiller l’eau et le café vu que je ne prends pas de sucre, il faut suivre, je l’ai dit plus haut !

- Un parapluie multicolore ornant les cocktails. Sans doute pour suggérer le rêve. Mais barman, c’est ce que tu as mis dans ce verre qui va me faire planer !

- Trois flyers et un jouet dans Picsou Mag. Ai-je vraiment besoin de préciser que ce jouet est en général cassé dans les 3 minutes suivant l’ouverture du sachet plastique (encore un), sans compter les flyers qui sont eux directement jetés à la poubelle car bien sûr que je suis déjà abonné, je ne vais pas me réabonner tous les mois non plus.

 

 

En bref, toujours le petit plus Periglioni. Comme si le tarif exorbitant de produits simples, justifiait l’apport d’une touche supplémentaire faisant croire au client qu’il y « gagne », qu’il est « exceptionnel ». Tout cela pour nous présenter sur le Vieux Port, un Perrier-Citron-parapluie-paille à 5€30.

 

Mais je m’égare, comme tout bon passionné. Poursuivons. Ô Petite paille quand tu nous tiens. D’après le rapport annuel de l’ICC (International Coastal Cleanup), la paille est le 7ème déchet le plus ramassé sur les plages… 410 000 ont été ramassées en France, sur les plages, en 2017.

Attention lecteur, prépare le défibrillateur au cas où, une ampoule d’adrénaline, un chiffon humecté d’odeur de putois, le chiffre qui suit pourrait faire pâlir tous les marquis de Sade : 1 milliard de pailles est consommé chaque jour selon cette même étude. Ce sont des chiffres qui font froid dans le dos non ? Chaque jour ! Chaque jour… Leur volatilité et leur utilisation souvent nomade, (vente à emporter, restauration rapide…) entraînent une pollution directe dans les rues, dans la nature et à plus grande échelle dans la mer. Leur petite taille rend difficile leur récupération et elles finissent le plus souvent en nourriture mortelle pour les tortues ou autres petits animaux marins.

 

 

C’est une des pollutions plastiques considérées les plus « évitables », n’étant qu’à usage de « confort » et facilement remplaçable par de nombreuses alternatives. 


 

Réjouissons-nous, car une fois n’est pas coutume, par l’action de notre état, c’est une interdiction totale de vente de ces tubes à usages uniques qui a été votée en Juin 2018, applicable au 1er Janvier 2020.

 

Et comme nous à ZWM, on adore boire à la paille et on préfère proposer des solutions que se heurter au mur de l’inaction, on vous donne quelques idées :

- La paille en inox, lavable, extensible, réutilisable, accroché aux porte-clefs, dans le sac à dos, dans une pochette. (Dispo à la Maison de l’Empereur, au vieux campeur, dans les vracs…)

- La paille en amidon de maïs, recyclables et compostables (si vous avez des adresses à Marseille, on est preneur)

- La paille en carton, ce n’est pas la meilleure chose mais c’est au moins recyclable. (si vous avez des adresses à Marseille, on est preneur)

- La paille comestible (un site pour vous donner des idées http://sorbos.fr/)

 

Jeune Padawan, la Straw Wars a déjà commencé et nous sommes en passe de la gagner ! Etes-vous prêts à vous engager à nos côtés ? Nous serons ton Qui Gon, tu seras notre Obi Wan… Nous serons ton petit bonhomme vert aux grandes oreilles, tu seras notre Marcheur du Ciel  afin que lorsqu’une boisson tu commanderas, sans paille tu préciseras !

 

Dans le cadre de la Journée internationale sans paille, Zero Waste Marseille vous convie à une projection-débat du « Straw » à l’AAJT (Proche Gare St Charles), le 2 Février 2019 à 17h.

Entrée : 3 euros.

Cliquez ici pour en savoir plus et réserver ! 

 

PS : Si le sujet vous intéresse, un collectif contre les pailles a été créé dont voici le lien https://www.baslespailles.org/

 

Calixte.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Clemence (jeudi, 14 février 2019 08:47)

    Tu écris super bien... C’est drôle, factuel et percutant. Bien joué Batman! �

Propulsé par HelloAsso

marseille@zerowastefrance.org