· 

La Fiesta des Suds, un festival devenu exemplaire en matière de développement durable

Souvenez-vous, à la fin de la dernière édition de la Fiesta des Suds en 2018 nous les alertions sur leur manque de démarche éco-responsable sous forme d’une lettre ouverte adressée à l’organisation. Un an après nous définissons La Fiesta des Suds comme un festival exemplaire ! Que s’est-il passé dans les bureaux de La Fiesta des Suds ? Décryptage d’un virage à 180 °C :

 

Nous avons rencontré il y a quelques semaines la directrice de l’événement, Lucie Taurines, qui tenait à nous faire part de sa nouvelle politique de développement durable pour l’édition 2019, consciente des manques en la matière. Notre lettre est venue confirmer la nécessité pour le festival d’actions plus ambitieuses pour la prochaine édition.

On vous le dit tout simplement : on est bluffés. Oui, c’est bien un virage à 180°C qu’a opéré le festival, en réfléchissant ces derniers mois à tous ces gisements de déchets et au moyen d’y remédier, pour que plus jamais on ne retrouve tous ces déchets (plastiques surtout) à quelques mètres de la mer sur le J4…

Plus encore, le festival va plus loin que les habituelles actions éco-responsables mises en place pour ce genre d’événements. On vous dit pourquoi en analysant toutes leurs nouvelles actions :

 

Des éco-cups oui, mais mutualisées

Les éco-cups, on en parle et on les utilise depuis de nombreuses années. Réutilisables, elles permettent d’éviter un bon nombre de déchets plastiques. Mais lorsque vous utilisez une éco-cup, n’oubliez pas qu’elle n’est pas biodégradable. On dit qu’il faut qu’une eco-cup soit utilisée des dizaines de fois pour compenser l’empreinte écologique de sa production, de ses lavages et de son éventuel recyclage.

Techniquement, c’est possible. Mais pas quand les festivals marquent leur éco-cups différemment chaque année ou quand elles restent dans vos placards…

Ainsi la Fiesta des Suds ne se limitent pas à la réintroduction des éco-cups dans le festival mais va plus loin grâce à un partenariat avec la Métropole AIx-Marseille-Provence et l'entreprise Eco-Cup. Des gobelets floqués aux couleurs de la Métropole avec un message incitatif et seront utilisés pendant le festival, et réutilisés par la suite pour d'autres événements. L'objectif par la suite sera de mutualiser un stock de gobelets entre plusieurs événements. 

 

Et si vous avez oublié de rendre votre gobelet en fin de soirée aux caisses dédiées, un membre de l'équipe du festival sera posté à la sortie du site pour vous rendre vos consignes.

 

Plus de bouteilles en plastique

On ne se rend pas toujours compte que derrière l’organisation d’un festival, il y a souvent de nombreux techniciens, artistes, bénévoles…Et beaucoup d’eau en bouteille.

Cette année, les 250 personnes qui constituent l’équipe de la FDS recevront une gourde réutilisable et auront accès à des fontaines à eau sur le site (disponibles pour le public aussi).

Un effort sera également fait sur les repas des équipes.

 

Malheureusement, pour des raisons de sécurité et de contrôle à l’entrée du site, le public n’est pas autorisé à venir avec sa propre gourde, mais pensez à prendre votre propre éco cup ! On sait que vous en avez plein les placards…

Ou bien participez à l'animation proposée par le Crédit Mutuel / Riffx : Alimenter leur playlist d'un morceau en rapport avec la thématique de la mer et repartez avec une gourde ! Chaque soir, le Crédit Mutuel offrira 350 gourdes au public. 

Tri sélectif et sensibilisation

On avait bien remarqué, l’an passé, l’absence de poubelles de tri à disposition du public. Cette année, ce sont nos amis d'AREMACS Sud-Est qui prendront en charge la collecte et le recyclage des matières recyclables (verre, plastique, etc…), tout en sensibilisant le public aux bons gestes.

 

Nous serons de la partie également, avec un stand de sensibilisation et des bénévoles mobiles chaque soir, pour répondre à toutes vos questions sur le mode de vie zéro déchet et la gestion actuelle de nos déchets. Passez nous voir ! 

Pour les fumeurs...

Rappelons qu’un mégot peut polluer à lui seul près de 500L d’eau ! Pour les fumeurs, la FDS distribuera gratuitement des cendriers de poche. L’occasion de ramener un petit souvenir quand même…

 

On a suggéré à la FDS d’aller encore plus loin côté mégot, en contactant Greenminded ou Recyclop pour la collecte et le recyclage. Axe d’amélioration pour 2020 très certainement. 

Signature d'une charte avec les restaurateurs

L’année dernière, seul le food-truck du Santo Cachon avait fait l’effort de proposer ses repas dans des contenants compostables. Bel effort qui nous avait paru malheureusement vain sans possibilité de composter sur place ces assiettes, sans sensibilisation et surtout sans généralisation de cette pratique pour les autres food-trucks présents.

De notre point de vue, la mise en place de vaisselle réutilisable ou compostable dans la restauration représente un vrai parti pris de la part des restaurateurs, un signal fort : les coûts minimes de la vaisselle jetable sont souvent plus attirants…

Mais en 2019, la FDS met en place une charte d’engagement avec ses restaurateurs. Il leur est demandé de « prendre en compte toutes les possibilités de réduction des déchets à la source », en les incitant à utiliser de la vaisselle réutilisable ou compostable, à récupérer leurs huiles usagées et globalement à favoriser « l’utilisation de produits réutilisables, pauvres ou sans emballages ».

 

 

Pour vous guider au moment de bien trier vos assiettes et couverts, la Métropole a imaginé une signalétique dédiée aux différents contenants proposés par les restaurateurs de la FDS : Des pictogrammes vous permettront d'identifier plus facilement le type de déchet, et donc la bonne poubelle à utiliser.

 

Enfin, une attention particulière est portée aux restaurateurs proposant des produits de qualité (frais, de saison, bio ou agriculture raisonnée) et de proximité. 

Transports doux

Déjà mis en place depuis nombreuses années, la FDS incite encore cette année son public à privilégier les modes de transports « doux ». En partenariat avec la Métropole et la RTM, les horaires des trois lignes de tram sont prolongés jusqu’à la fin des concerts et des navettes Marseille-Aix en Pce sont mises en place.

Un partenariat avec Totem Mobi est également en place pour bénéficier de réduction sur leurs véhicules en auto-partage.

 

Mais pour ceux qui viendraient en voiture, ou qui cherchent une place, une page facebook dédiée au covoiturage a été créée. 

Alors...

...bluffant, non ? Pour rappel, la Fiesta des Suds accueille entre 35 000 et 60 000 festivaliers chaque année depuis 1992, ce qui en fait un des plus gros festivals de notre ville. Et si nous n’avons pas peur du mot « exemplaire », c’est parce que nous souhaitons que les actions mises en place par ce festival servent d’exemples aux autres événements Marseillais, quelle que soit leur taille.

A tous les festivals marseillais, nous rappelons donc leur responsabilité environnementale et leur rôle de sensibilisation sur cette problématique écologique qui fait l’actualité en permanence. Besoin d’un coup de main pour votre prochaine édition ? Contactez l’équipe de Zero Waste Marseille qui se fera un plaisir de vous accompagner dans une démarche éco-responsable pour votre événement.

 

 

En attendant, courrez découvrir la belle programmation de la Fiesta des Suds, du 10 au 12 Octobre au J4 et même avant, avec les « avant-goûts » dans toute la ville. 

 

Programmation complète ici 

Programmation des "avant-goûts"

 

 

Fiona

Responsable du groupe "Événements culturels ZD" pour Zero Waste Marseille

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Lorraine (lundi, 30 septembre 2019 21:18)

    Il ne manque plus que le tri à la source des biodéchets!

  • #2

    Virginie (mardi, 01 octobre 2019 11:28)

    Et l'énergie ?

Propulsé par HelloAsso

marseille@zerowastefrance.org